Père Noël : de Saint Nicolas à Father Christmas en passant par Santa Claus

Père-NoëlLa représentation du Père Noël telle que nous la connaissons est bien différente de Saint Nicolas, son "ancêtre", l’évêque de Myra, en Turquie, telle était sa fonction qu’il aurait exercée au IVème siècle après J.C. Il servira d’inspiration pour la figure européenne de Santa Claus, avant que les Etats Unis et la marque Coca Cola ne s’en mêlent, donnant naissance au Père Noël moderne dans les années 30...

Origines anciennes

Si notre Père Noël est américain, Santa Claus lui (Saint Nicolas) a des origines bien chrétiennes : aux premiers jours du christianisme, on fut amené, pour diverses raisons, à fêter la naissance du Christ le 25 décembre. La fête de Jésus devient rapidement celle de la famille et des enfants. À cette même époque un évêque, du nom de Nicolas, exerce dans son petit village de Turquie, Myra. Mort un 6 décembre, probablement tué par les romains, il devient rapidement un martyr, puis un saint : cette date devient l’occasion d’un culte, la Saint Nicolas. Comme l’évêque était surtout connu pour ses bonnes actions envers les enfants, la célébration du 6 décembre leur est dédiée à son tour.

Saint Nicolas exporté

L’histoire ne s’arrête pas là : des reliques de Saint Nicolas sont ramenées vers Nancy par un chevalier lorrain, Charles Aubert. Le culte se répand ainsi en Lorraine et dans la France du Nord et de l’Est ainsi que dans les pays d’Europe avoisinants : Pays Bas, Belgique, Allemagne. Voilà comment la fête du 6 décembre fut importée et instaurée dans le monde chrétien du Nord. Mais, à l’époque de la réforme, Luther trouve cette dernière un poil trop catholique ; certains continuent néanmoins à la célébrer discrètement, notamment aux Pays Bas, en l’honneur de Sinter Klaas (Saint Nicolas en flamand). Un siècle plus tard, vers 1600, la fête arrive en Angleterre où l’on célébrait déjà la naissance de Jésus le 25 décembre : le saint à l’honneur est alors renommé, à l’anglo-saxonne, Santa Claus.

Histoire moderne

Santa Claus et sa fête subissent leurs dernières transformations en Angleterre et aux Etats Unis. Les anglais reportent peu à peu la célébration au 25 décembre, la regroupant à celle de la naissance du Christ (car autant ne faire qu’une seule fête des enfants plutôt que deux à trois semaines d’intervalle) tandis qu’aux Etats Unis, on veut faire rêver les marmots à l’occasion de celle-ci : pour la première fois Santa Claus est représenté, dans un conte de Noël en 1823, comme un bonhomme jovial et bien portant qui arbore une fourrure et une barbe soyeuse, tiré par huit rennes sur un traîneau. L’image se répand dans le monde ; l’Angleterre se sert de ces diverses influences (Santa Claus américain et vieilles traditions) pour inventer un tout nouveau Father Christmas : Papa Noël est (presque) né...

Inspiration Coca cola

Vers 1920, aux Etats Unis, la marque Coca Cola lance une grande campagne de publicité prônant les vertus désaltérantes de la boisson en toute saison : pour représenter l’hiver, la figure de Santa Claus est évidemment choisie. Son image est progressivement remodelée pour le besoin publicitaire et on aboutit à un personnage gras, joufflu, à l’air sympathique et vêtu aux couleurs de la marque, rouge et blanc. Notre papa Noël moderne et officiel est ainsi fixé à jamais ; toutefois, il aura fallu attendre la Seconde guerre mondiale pour que les soldats américains l’introduisent en France tel que Coca Cola l’avait imaginé et popularisé outre-Atlantique.

Écrit par Pauline le dans Histoire et traditions

Diffuser

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : i7ypeznyig